:::: MENU ::::

Monthly Archives / octobre 2017

  • Oct 30 / 2017
  • 0
La Plume

Les perms au TD

Travailler au TD est toute une histoire de phénomènes qui se répètent. On tient la porte pipi où généralement rien de particulier ne se passe, et on tient les autres portes où justement les gens font pipi. On fait l’entrée, il est déjà loin des 23h, mais les gens veulent toujours encore avoir l’accès moins cher ; il est encore loin des 2h et tout le monde vient déjà pour passer gratuitement. On sert les bières au bar et si on est chanceux, une inconnue vient nous dire « ma pote te trouve mignon, vas-y !». Ou souvent, on prend des tickets et on oublie qui avait été la personne à servir ; on va se répéter mentalement « pull bleu pull bleu pull bleu cheveux courts ! » et se retourner trois fois pour ne plus oublier. Ou la plupart du temps, il n’y a que des gratteurs qui s’obstinent à nous avoir donné trois tickets alors qu’il n’y en avait que deux. Alors, on se fâche même si au fond de nous-même on sait tout à fait qu’on est exactement pareil et qu’on ferait tout pour une bière gratuite.

Soit tout ça pour dire qu’un TD c’est toujours un plaisir alors venez nombreux et déguisés ce soir au TD Halloween du CJC !

Charly Pohu, délégué bar.

  • Oct 23 / 2017
  • 0
La Plume

Reflet d’un banquet : ou la pièce qui vous fera (peut-être) aimer la philo

 

En ce moment, le Théâtre des Martyrs accueille la pièce « Reflet d’un banquet » de Pauline d’Ollone, adaptation à la fois classique et contemporaine du célèbre banquet de Platon.

L’histoire a lieu chez le poète Agathon qui réunit tous les plus beaux parleurs de la Cité chez lui pour un dîner. Lors de cette soirée, ils décident d’entreprendre chacun à leur tours un discours d’éloge sur le Dieu Eros, Dieu de l’amour. Tous, sauf Socrate qui tentera, à l’aide de son légendaire examen dialectique, de démonter les discours qui n’ont à ses yeux, aucun sens.

Ce spectacle est étonnant. En effet, il mêle joutes verbales intenses, danses, musiques, anachronismes contemporains et moments tout à fait absurdes. La force de cette pièce est qu’elle arrive à nous faire « philosopher » sur des sujets tout à fait contemporains, et ce grâce à la joueuse de flûte, personnage le plus intéressant et intrigant de cette pièce. Les acteurs sont quant à eux, tous excellents et parviennent à nous accrocher durant les 1h35 que dure le spectacle. A voir absolument !

 

« Reflet d’un banquet » au Théâtre des Martyrs (du 17 au 28 octobre 2017)

Réservation : http://theatre-martyrs.be/billetterie/ ou au (0)2 223.32.08